La cérémonie de levée de couleurs a eu lieu ce jeudi 1er février 2024 à l'ENA

La direction des etudes administratives, territoriales et de la recherche appliquée (DEATRA)

Le Décret N° 1674/PR/2018 Portant Organisation et Fonctionnement de l’Ecole Nationale d’Administration, en son article 22, a élargi les attributions de la Direction de la Recherche Appliquée à celles de la Direction des Etudes Administratives, Territoriales et de la Recherche Appliquée (DEATRA). Par la suite, le Décret N°2637/PT/2023 du 20 septembre 2023, est venu préciser lesdites attributions.

I- FOCUS SUR QUELQUES MISSIONS DE LA DEATRA

La « DEATRA » est chargée, entre autre de :

  • prendre toute initiative visant à réaliser les études portant sur l’administration territoriale et la recherche sur l’Administration Publique ;
  • organiser des séminaires, colloques et des journées d’études portant sur les questions relatives à l’Administration Publique, les sciences administratives et la gestion publique ;
  • diffuser les résultats de la recherche menée au sein de l’Ecole ou en collaboration avec les partenaires.

Dans le cadre de la définition de la stratégie de mise en œuvre de la recherche à l’ENA, la DEATRA a privilégié deux axes opérationnels qui sont le développement d’un centre de recherche sur l’Administration publique et la gouvernance territoriale ainsi que le rapprochement de l’Ecole avec le monde de la recherche. (Cf Plan Stratégique de l’Ecole Nationale d’Administration 2023-2027).

C’est dans ce cadre que la DEATRA a pu mener des activités spécifiques.

II- FOCUS SUR LES REALISATIONS DE LA DEATRA EN 2023

Dans le cadre de la matérialisation du Centre de Recherche en gouvernance publiquela Décision N°069/PT/ENA/DG/2023, du 11 décembre 2023 et portant mise en œuvre de la recherche à l’Ecole nationale d’administration a été signée. Et, concernant l’amélioration du cadre de recherche des enseignants de l’ENA par la systématisation de la production d’articles scientifiques, un autre texte a été pris, en la Décision N°067/PT/ENA/DG/2023, du 11 décembre 2023 et portant modalités de recrutement et attributions des enseignants permanents et vacataires de l’Ecole nationale d’administration.

Par le biais de cette Décision, l’Ecole Nationale d’administration a rendu obligatoire, pour les enseignants permanents, la production d’articles scientifiques qui permettront d’enrichir la recherche dans l’institution.

Ces deux décisions marquent ainsi des étapes décisives vers l’atteinte des objectifs fixés par le plan d’action de l’Ecole en général, et de la DEATRA en particulier.

En plus de ces textes, des activités de grande envergure sont à mettre au crédit de la DEATRA.

A. Le lancement de la revue les Cahiers de l’ENA, le 02 avril 2023 à l’ENA

Cette cérémonie avait pour but de faire connaitre au grand public, la première production scientifique, à caractère international de l’ENA. Par ce biais, l’ENA a réitéré sa ferme volonté d’encourager l’expertise locale. En effet, le premier numéro, dont le thème était « la décentralisation et gouvernance locale », est composé de 11 contributions, dont 5 provenant de chercheurs étrangers et 6 provenant de chercheurs Tchadiens.

Parmi lesquels Pr Reounodji Frédéric (Université de N’Djaména), Pr Djikoloum Benjamin, Président de l’Université de Doba, Pr Alioune Badara Fall, (Université de Bordeaux), Pr Jean Paul Markus (Paris Saclay), Pr Adama Kpodar, Directeur général de l’ENA du Togo, Pr Abdoulaye Soma (Université Thomas SANKARA), Pr Spener Yawaga (Université de Maroua), Pr Nyabeyeu Tchoukeu Léopold (Université de Maroua) Pr Begni Bagagna (Université de Douala), Dr Ntah A Matsah Henri Martin Martial (Université de Bertoua), Dr Pompte-Le Théodore (Université de Maroua), Dr Douna Nang-Weye Dieudonné (Université UAMI), M. Saleh Abakar Saleh (Doctorant à l’Université de Maroua).

B. L’organisation de deux colloques scientifiques à l’ENA

  • 1er Colloque de l’ENA :

« L’administration publique tchadienne et le temps »,tel était le thème du 1er colloque scientifique international organisé par l’ENA. Cet événement s’est déroulé en deux jours, les 17 et 18 juillet 2023. Cette activité a vu la participation d’éminents chercheurs, venant du Tchad, du Cameroun, de la Cote d’Ivoire, du Sénégal, du Togo, du Bénin, du Burkina- Faso et de la France.

Les échanges ont porté entre autres sur la problématique de l’application des textes par l’Administration, le temps de la consolidation des constitutions en Afrique, les enjeux de la digitalisation dans la reconfiguration administrative au Tchad, etc. 

  • 1er Colloque de l’OVPCPD:

Le projet PA-OVPCDP a organisé, du lundi 7 au mercredi 9 août 2023, l’une de ses activités principales, à savoir le colloque international sur le thème : « Tchad : enjeux et défis de la gouvernance sécuritaire interne et externe ».

Ce colloque avait pour objectif principal d’animer des débats scientifiques et de discuter des travaux de recherche scientifiques sur les questions liées à la gouvernance sécuritaire dans le pays. Ce colloque a pu regrouper plus de trois cent participant.es sur les trois jours. Comptaient parmi eux, entre autres, les FSI, les autorités étatiques, les chercheurs nationaux et internationaux, les OSC, les étudiants et les Médias.

Etaient conviés à cette rencontre, d’éminents chercheurs : Pr M.Ntuda Ebode Joseph Vincent, Professeur Titulaire des Universités, Hors échelles à l’Université de Yaoundé II-SOA ;  Pr Messanh Etienne Emmanuel AHLINVI, Professeur agrégé en sciences politiques de l’Université de Parakou au Benin ; Professeur Sampana Léon, agrégé des sciences politiques à l’Université de Bobo Dioulasso ;  Prof. Franck AFOMde l’Université de Yaoundé II ; Dr. Célestin Delanga,de l’Institut d’Études de Sécurité (ISS); Docteur Gilbert Maoundonodji, Directeur général du CERGIED ; Docteur Remadji Hoinathy,Directeur scientifique du Centre de Recherche en Anthropologie et Sciences Humaines, le CRASH; Ainsi que les doctorants M. Allioum Tondandi, Socio-anthropologue, Docteur Yousouf Mahamat Youssouf; M. Allah-Kauis Nenecket enfin, M. Tchoudiba Bourdjolbo,politologue.

C. Réalisation d’études sur des thématiques diverses :

Nous relèverons ici deux études effectuées par deux chercheurs de l’ENA dans le cadre du projet d’appui au développement de l’Observatoire de la Violence, de la Prévention de la Criminalité et de la Déontologie Policière.

  • Justice pénale et institutions pénitentiaires au Tchad

Cette étude, menée par Dr Allah-Adoumbeye Djimadoumngar, visait à contribuer au renforcement de l’état de droit au Tchad, mais aussi au respect et à la protection des droits de l’homme à travers la consolidation d’une justice de qualité et accessible.

  • Evaluation des risques liés aux cybermenaces

 Cette étude, menée par Dr. Youssouf Mahamat Youssouf avait pour objectif principal d’évaluer les risques liés aux cybermenaces dans la ville de N’Djamena.

Historique en vidéo