La cérémonie de levée de couleurs a eu lieu ce jeudi 1er février 2024 à l'ENA

Célébration des 60 ans de l’École Nationale d’Administration

Le Président de Transition, President de la République, Chef de l’Etat, le Général Mahamat Idriss Deby Itno a officiellement lancé ce mercredi 27 décembre 2023, les festivités marquant le 60ème anniversaire de l’ENA. C’était en présence des présidents des grandes institutions, des membres du Gouvernement, de quelques ambassadeurs accrédités au Tchad, des partenaires techniques et financiers de l’école, des membres de l’Administration de l’ENA, des Enarques et des élèves de la 19ème promotion. La cérémonie a débuté avec le mot de bienvenue du président du comité d’organisation, l’Intendant Hors Classe Saleh Ben Haliki qui a remercié le Chef de l’Etat pour le soutien apporté lors des préparatifs des 60 ans de l’ENA, ce qui témoigne selon lui, de l’importance que le Président accorde à la formation des futurs cadres et à la qualité des ressources humaines de l’Administration tchadienne. L’Intendant général a également remercié les hôtes, CHEIKH TIDIANE GADIO et Pr Urbain AMOA KOIDIO venus au Tchad pour partager leurs expériences à travers des panels et une leçon inaugurale. Pour finir, il a exprimé ses remerciements au Directeur Général de l’ENA et aux membres du comité qui ont su se donner pour la réussite de l’évènement.

Le Directeur Général de l’ENA, Sénoussi Hassana Abdoulaye tout en remerciant les autorités pour leur soutien, a relevé quelques réalisations faites grâce à leur appui notamment l’octroi d’un terrain de plus de 2000 m2 en face de l’école, de deux bus flambant neufs, d’un groupe électrogène de 200 Kva et du réfectoire d’une capacité de 250 couverts etc.

S’adressant au Chef de l’État, le Directeur Général a parlé en ces termes « En soutenant l’ENA, vous faites d’une pierre plusieurs coups : car c’est aider la jeunesse de notre pays à avoir les outils de son autonomie, c’est promouvoir la formation professionnelle de qualité, c’est garantir l’avenir de l’Administration tchadienne et donc celui du Tchad tout entier. »

Le Directeur Général a aussi rappelé dans son mot, les quelques réalisations à son actif notamment la création d’un second cycle avec diverses filières répondant aux nouveaux besoins de l’administration, la révision de l’organigramme qui a débouché sur la création de nouvelles Directions aux fins de promouvoir la recherche, d’accompagner la politique du Gouvernement en matière de bilinguisme et de renforcer la coopération, de susciter des animations scientifiques (Master-class, grands rendez-vous, etc.) et la création d’un cycle national de perfectionnement. Les réalisations qui ont permis d’après lui à inscrire l’ENA sur une démarche d’évolution : « Nous pouvons aujourd’hui être fier d’avoir non seulement remis l’ENA sur les rails, mais d’avoir créé les conditions pour qu’elle continue à prospérer quel que soit l’équipe qui la gère. En tant qu’institution de formation des élites administratives, celle-ci pourra anticiper les évolutions de la société et s’adapter pour former des leaders capables de relever les défis du XXIème siècle. »

La Ministre Secrétaire Générale, PCA de l’ENA, Dr Ramatou Mahamat a quant à elle rappelé les différentes réformes engagées par l’ENA. Des reformes qui ont pour finalité le renforcement des compétences et capacités en matière de formation initiale et continue : « Après avoir fait l’état des lieux des textes et identifié les forces et les faiblesses de l’ENA, l’équipe de l’ENA a exploré plusieurs pistes. Il s’agit, notamment de la nécessité de réorienter et de préciser les missions de l’École et de la nécessité de mieux prendre en compte la possibilité de développer des cycles innovants de formation continue diplômante. »

Dans son discours d’ouverture, le Président de Transition, Chef de l’Etat, le Gal Mahamat Idriss Deby Itno a appelé les ministères à confier prioritairement le renforcement des capacités de leurs agents à l’ENA selon ses domaines de formation et au Gouvernement de prendre toutes les dispositions pour placer les énarques dans les postes de responsabilité. Aux énarques, le Président de transition a rappelé le devoir d’assumer les responsabilités quel que soit leur lieu d’affectation car le Tchad ne se limite pas à la seule capitale et aux grandes villes. Le bilinguisme doit être au cœur de la formation à l’ENA selon le Président de la République, et donc dans l’avenir, l’ENA doit former des cadres parfaitement bilingues.

La cérémonie a pris fin avec l’inauguration du réfectoire qui porte le nom de feu Dr Abakar Adoum Haggar et la découverte de la stèle du 60ème anniversaire de l’ENA